Conférence pour une voie palestinienne alternative

(Vers un nouvel engagement révolutionnaire)

Madrid – Espagne

Octobre – novembre 2021

« Si nous sommes des défenseurs infructueux de la cause, alors il vaut mieux que nous changions les défenseurs, et non la cause. »

– Ghassan Kanafani

 

Pour de nombreuses raisons qui sont largement connues du peuple palestinien à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, au sein de la patrie et dans la diaspora, le « processus de négociations » avec l’entité sioniste qui a été lancé publiquement il y a 30 ans à Madrid, en Espagne, ainsi que l’approche politique palestinienne représentée par la direction de l’Organisation de Libération de la Palestine qui ont conduits aux désastreux accords d’Oslo, sont arrivés à la conclusion attendue : un échec total. D’autre part, cette voie destructrice a été prise au profit de l’entité sioniste, lui permettant de réaliser des gains stratégiques majeurs.

La « Conférence de paix de Madrid », qui s’est tenue fin octobre 1991, a été le résultat naturel du développement des politiques et des positions palestiniennes et arabes officielles, commencées dès 1974, tout comme elle a marqué un tournant dangereux dans la voie de la cause palestinienne. Elle a marqué une étape importante vers un grand déclin et un recul sur les scènes palestinienne, arabe et internationale. Notre peuple se souvient comment les délégués arabes officiels y ont assisté et se sont assis à la même table que les représentants de l’entité sioniste, pour la première fois dans l’histoire de la lutte arabo-sioniste, sous les regards du monde entier. Cela a marqué la rupture officielle et complète avec ce que l’on appelait autrefois les « trois non » de Khartoum : Pas de négociation, pas de réconciliation, pas de reconnaissance.

Pour lire l’appel complet, veuillez cliquer ici.

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour nous contacter.

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Vibe
Partagez
Email
Print