Une déclaration publiée par le comité préparatoire pour la Voie Alternative Palestinienne (Masar Badil).

Nous soutenons le mouvement des prisonniers palestiniens et le réseau Samidoun face à la politique sioniste de criminalisation

Compte tenu de la désignation par l’entité sioniste du réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun comme « organisation terroriste hostile » selon la déclaration du ministre sioniste de la Guerre, le comité préparatoire de la Conférence pour la voie alternative palestinienne affirme la position suivante :

Premièrement : le comité préparatoire de la conférence pour la Voie Alternative Palestinienne exprime sa solidarité et sa position de principe avec les camarades du réseau Samidoun et souligne que cette décision sioniste, raciste et injuste démontre l’efficacité du rôle de Samidoun pour faire avancer la cause des prisonnier·e·s et détenu·e·s palestinien·ne·s et pour défendre les droits de notre peuple palestinien face aux crimes de l’occupation et à ses politiques coloniales racistes dans toute la Palestine occupée. Le Comité préparatoire considère que cette décision sioniste vise la Voie Alternative Palestinienne mais aussi toutes les forces, organisations et institutions qui y participent, ainsi que toutes les voix qui défendent le mouvement des prisonnier·e·s et les droits du peuple palestinien partout dans le monde.

Deuxièmement, cette décision sioniste malveillante et raciste reste une tentative désespérée et ratée visant à intimider les membres et les partisan·e·s de Samidoun. Il s’agit d’une nouvelle tentative pour freiner le progrès de cette organisation active et révolutionnaire et son activité continue et qualitative, et pour cibler sa portée croissante, ses larges connexions avec les mouvements de libération et les relations solides qu’elle entretient avec les militant·e·s internationalistes dans divers pays du monde.

Troisièmement, cette décision sioniste injuste s’explique par le succès de Samidoun et par l’accumulation d’expérience en matière de lutte au cours des dix dernières années, ainsi que par sa capacité croissante à lancer de vastes campagnes de soutien politique, médiatique et publiques en faveur des prisonnier·e·s et des détenu·e·s et de leurs combats quotidiens dans les prisons sionistes. Samidoun a également réussi à exposer les crimes sionistes contre les prisonnier·e·s et à défendre les droits des Palestinien·ne·s, tout en informant les gens dans le monde entier sur la nature de l’État sioniste en tant que phénomène raciste et colonialiste issu du colonialisme et de l’impérialisme occidentaux.

Quatrièmement, le Réseau Samidoun, qui est devenu l’une des armes du mouvement des prisonnier·e·s palestinien·ne·s et une voix active au service de la cause de la Palestine et de son peuple, a constitué une source de désagréments pour les gouvernements et les partis de la droite raciste fasciste en Occident et a perturbé le confort de l’occupation sioniste, de ses dirigeants et de ses ambassades par une action et une organisation continues. En conséquence, nous appelons à rejoindre ses membres et à participer à ses activités, car c’est la réponse la plus forte à la décision de l’entité sioniste et la manière révolutionnaire de la contrecarrer et de la vaincre.

Cinquièmement, le comité préparatoire renouvelle son soutien à ses camarades du réseau Samidoun et se met au service de sa défense, luttant à ses côtés pour soutenir le mouvement des prisonnier·e·s qui luttent dans les prisons du colonialisme et de l’impérialisme sionistes.

Nous promettons aux masses de notre peuple palestinien dans la patrie, en exil et dans la diaspora que le mouvement des prisonnier·e·s palestinien·ne·s occupera la position prioritaire qu’il mérite dans le cadre du programme de la conférence qui se tiendra en octobre 2021, et nous sommes honorés par la participation du réseau Samidoun comme l’un des piliers fondamentaux dans l’organisation de la conférence de la Voie Alternative Palestinienne et dans le mouvement révolutionnaire pour le changement et pour la future Palestine, la Palestine libérée de la mer au Jourdain.

Comité préparatoire général

Conférence pour la Voie Palestinienne Alternative (Masar Badil)

1er mars 2021

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Telegram
Partagez
Email
Print
Buffer